C'est pas gagné !

Publié le par "CHEZ DOM"

Quand tu te fais amputer une jambe, tu languis d'avoir la prothèse histoire de pouvoir marcher de nouveau sans douleurs juste parceque tu as regardé des dizaines de vidéos sur YouTube ou tu vois des types qui marchent comme des lapins, qui crapahutent comme des gazelles et qui courent le 100 m en 11", mais la réalité, celle du terrain, c'est carrément comme si tu commençais le vélo et que tu regardes des images du Tour de France pendant une grosse étape de montagne et que le lendemain tu veux faire la même chose !!! De deux choses l'une, soit tu n'es pas conscients du fait que t'es un poireau ridicule et tu continues à rêver, soit tu prends conscience de ton état pitoyable et tu vas rouler sur du plat en attendant d'être un peu mieux et d'avoir fait des bornes afin de prendre de la caisse. Pour moi c'est la même chose, sauf que dans le rôle du poireau c'est bibi qui s'y colle. C'est très compliqué de vouloir marcher normalement quand ça fait 25 ans que tu marches tordu. Le cerveau a besoin de temps pour se reconnecter à la réalité du terrain et encore je suis tonic.

Bref, c'est une véritable épreuve de force entre l'envie de bien faire et de bien faire. Je sais que je ne risque rien en appuyant sur cette jambe mais mon cerveau me dit de faire comme avec mon ancienne jambe. Ne pas trop appuyer dessus ! En 3 jours j'ai réussi quand même à marcher sans les béquilles entre les barres parallèles, à faire plus d'un kilomètre par jour, à descendre les escaliers en pas alternés et à faire le pied de grue. Mais je ne suis pas content de moi car je voudrais marcher sans cannes. GGGGGRRRRR !!!! 

MAIS JE VAIS Y ARRIVER, c'est certain.

 

Le kiné m'a filmé et nous sommes en train de corriger les défauts. C'est harassant mais intéressant.

Ça laisse rêveur !!!

Publié dans divers...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Un tout petit peu de patience et très vite tu y seras, en tt cas ce sourire en dit long.<br /> Bertrand
Répondre
L
"C'est pas gagné", mais du moment où l'opération c'est bien passée, il n'y a pas de problème; tu as le courage et la volonté d'y arriver, je te fais confiance! Merci de nous donner de tes nouvelles de temps en temps.<br /> Walter
Répondre
G
Evidemment que tu vas y arriver, le vélo t'a appris à te faire mal pour atteindre ton objectif, donc courage et persévérance avec tout l'amour des tiens, !....<br /> Gérard
Répondre