LA REEDUCATION. PHASE 2

Publié le par "CHEZ DOM"

Il y a longtemps, que je ne vous ai pas donné de nouvelles.

 Je suis donc rentré de l'hôpital (rééducation...) le 01 Mars 2018 à la maison. J'ai pu avoir une grosse accélération de la guérison lors des trois semaines que j'ai passé à la maison entre noël et le 15 janvier, ou j'ai pu me soigner correctement, car j'ai fait mes pansements tous les jours et surtout en profondeur chose compliquée à faire à l'hôpital par manque de temps, et là n'y voyez pas une critique à l'encontre du corps médicaleBref, depuis mon retour à la maison, j'ai un seul axe de travail à savoir celui de perdre le poids que j'ai pris à l'hôpital sans aucune raison, car je ne mangeais pratiquement rien à savoir pas d'entrée, pas de dessert, pas de cochonneries entre les repas si ce n'est des fruits à 10H et 16H. Je mettrai bien ça sur le compte des médicaments et notamment le LAROXYL qui a comme premier effet indésirable le fait de prendre du poids. La lutte va être chaude, car ce médicament est censé lutter contre les douleurs du membre fantôme, consécutives à mon amputation et dont je souffre terriblement chaque soir. La solution ? Arrêter ce médicament, faire des kilomètres et manger comme un moineau. J'ai déjà pu faire plus de 450 kilomètres en 15 jours, mais le départ a été dans la douleur et la frustration de n'être au final que l'ombre de moi-même. Ça fait mal à la tête de se voir tant diminué en si peu de temps, mais force est de constater que je me suis infusé plus de 10 mois d'antibio à forte dose (6GR/jour d'Ammoxyciline et 12GR en pointe) une grosse anesthésie générale et le protocole de traitement post amputation qui ne doit pas être simple à gérer pour un foie qui n'en a pas l'habitude. Alors la reprise a été douce, avec presque uniquement des sorties plates à légèrement vallonnées, sans plus. Il a fallu mettre au point la prothèse provisoire qui va servir de base de travail pour avancer sur la prothèse de sport, une sorte de prototype qui nous donne une direction à prendre. Va venir maintenant le temps de fabriquer la prothèse à tels point que Mr CHABLOZ voudrait presque en faire une thèse afin de faire avancer les prothèses pour cyclistes amputés fémoraux. Ca peut être une excellente motivation et un but interressant. Affaire à suivre donc. Je vais commencer à allonger les distances pour arriver à l'objectif de perdre au moins 5 kilos pour être bien. Le reste sera du bonus et je le prendrai s'il vient. 

Je vais vous faire voir quelques photos et vidéos réalisées par mon compagnon de route du moment à qui je fais un clin d'œil et que je remercie infiniment pour sa patience. 

Merci DENIS!!! 

Avant de vous laisser, sachez juste que rien n'est facile. Il s'agit pour moi d'un combat de chaque jour où j'y laisse énormément de force, de larmes (et oui ça m'arrive), et d'émotions. Alors mesdames et messieurs les assureurs et autres experts qui lisez mes pages afin de chercher à me piéger, sachez juste que je ne suis pas dupe et qu'au pire, je vous invite à venir passer ne serai-ce qu'une journée avec moi... Après vous pourrez causer de ce que vous aurez vu et pu constater au lieu de tirer des conclusions hâtives et surtout qui vous arrangent. Je ne supporte pas d'être handicapé par quoique ce soit. Je me battrais jusqu'au bout pour refuser un constat de faiblesse évident. Et ça vaut pour tout ce que je fais dans la vie, même le fait de continuer à me battre contre vous, pour que la justice puisse enfin passer, mais la vache, qu'est-ce que vous m'aurez fait souffrir.

 

LA REEDUCATION. PHASE 2LA REEDUCATION. PHASE 2LA REEDUCATION. PHASE 2
Denis...tu es un grand monsieur. SI SI. Joëlle peut être fière de toi.Denis...tu es un grand monsieur. SI SI. Joëlle peut être fière de toi.

Denis...tu es un grand monsieur. SI SI. Joëlle peut être fière de toi.

Publié dans qui suis-je?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Hola my amigo Dom !<br /> Merci pour la sortie de jeudi (sur le retour j'ai faillit pas rentrer sur vous après avoir l'essai un trou de 50 m ) merci pour l'exemple de force morale et physique que tu nous transmet depuis toujours mais la je dois t'avouer que tu à mis la "Bard" très,très haute !!!! Je suis vraiment comptent pour toi et ta famille . On va pouvoir faire les préparatifs pour Majorca 2019 super souvenir de 10 ans bientôt à bientôt Dom et bizz à vous 3 !!!
Répondre
F
Salut Dom!<br /> Je viens de regarder la vidéo. Elle est fantastique. Tu es, fantastique! Et quel coup de pédale tu as déjà retrouvé... Avec une réelle fluidité. C'est beau à voir. Emouvant, même... Comme le dit ton ami, nous ne sommes qu'en mars. Mêmes si tu en baves terriblement, je suis persuadé que tu vas vers des jours meilleurs. D'ailleurs, quel bonheur et quel symbolique ça a dû être pour toi, lorsque tu as reposé le cul sur la selle...<br /> Courage mec!
Répondre
S
Quel constat de faiblesse ?<br /> Tu es plus fort que nous tous réunis.<br /> Il faut être exigeant avec soi-même mais point trop n'en faut, au risque de se décourager. Mais ce que tu écris laisse apparaître que tu l'as compris.<br /> Le plus dur est derrière toi. Il y a cinq mois, qui aurait pensé que tu en serais déjà là ? Pas moi en tous cas. Même si je ne te l'ai jamais dit, j'avais des craintes que ta récupération soit bien plus longue. Bien sûr il reste du boulot, des progrès, etc... rien n'est facile. Rappelle-toi de nos discussions. Tu me disais que si tu refaisais du vélo à l'été ce serait bien. On est en mars Dom !!!!!!<br /> Ce combat là sera gagné, personne n'en doute. Reste celui des assurances, mais là aussi, je te fais confiance. Bises mon ami.
Répondre
D
Mon cher Stephane.<br /> Quel chance de t'avoir pour ami, mais de nos discussions je ne me souviens que des promesses de Mojitos à San Féliu ou Fréjus...pour le reste je dois avoir une mémoire sélective. Le souci quand on a toujours envie d'avancer, c'est que ça n'avance jamais assez vite justement.<br /> Pourtant je n'ai qu'à me retourner pour voir le chemin parcouru en 5 mois pour me rassurer et me dire que finalement le temps joue en ma faveur. Mais que veux tu que je te dise d'autre que j'ai envie d'aller plus vite, plus loin, car la vie est trop courte pour la regarder passer...
G
Bravo Dominique, c'est dans la révolte que l'on trouve la motivation de se battre chaque jour.
Répondre
D
Révolté, ça je le suis, mais encore faut-il le faire savoir "proprement" sinon tout peut vite partir en travers...<br /> Merci Gérard.