MES CHAMPS ELYSÉES, MON EVEREST

Publié le par "CHEZ DOM"

 

Et bien voilà... Trois semaines viennent de passer. Trois semaines où je me suis mis en mode "coureur du Tour de France" même si je n'en ai plus que le nom, mais peut importe car l'idée n'était pas de faire un truc extraordinaire, mais simplement, après mon amputation, me remettre en route, retrouver l'envie, la forme, les formes enfin simplement redevenir le Dominique que j'étais, même bien affaibli quand je pense à la force que j'avais avant.

Alors pendant trois semaines, oublier l'hôpital, oublier la misère, la douleur mentale et tenter malgré tout de venir à bout de mon Everest. Pas simple, pas facile, le moignon ayant beaucoup évolué en trois semaines avec la découverte des différents problèmes inhérents à une amputation fémorale, mais dont on ne te parle jamais, chercher à trouver des solutions pour avancer encore et encore et peut-être par mon exemple, donner l'envie, la force, le courage à toutes celles et ceux qui passent par des moments difficiles dans leur vie et qui ne trouvent pas d'issue à leur problème. Alors à toutes ces personnes, je veux leur dire que nous pouvons, vous pouvez vous en sortir si vous gardez cette envie, cette hargne, ce besoin d'avancer, de passer par-dessus, car chaque événement peu devenir très vite, soit une colline soit une montagne infranchissable la différence ne se fera qu'à votre façon de l'aborder...

Perso, j'ai choisi de prendre le contre-pied de ce que devais normalement faire d'après les médecins. Si je peux faire 10 selon eux, je pense à 100 au risque d'être déçu peut-être, mais au moins j'ai des objectifs. La vie ne fait pas de cadeaux, car elle n'est pas là pour ça, mais de temps à autre comme le dit Tom Hanks  " La vie, c'est comme une boite de chocolat... Tu ne sais jamais sur quoi, tu vas tomber"  alors quand tu en goûtes un et qui est celui que tu aimes, ça n'est que du plaisir, et il faut en profiter, car ça ne dure jamais longtemps... 

Malgré tout, pendant ces trois semaines de vélo le matin et repos l'après midi, j'ai eu le temps de faire 1400km avec 15122M de dénivelé pour une vitesse moyenne générale de 25.10KM/H (peux mieux faire mais pas de suite...désolé) le tout en étant souvent seul face à la pente, face à moi même afin de reprendre la main sur ma vie et ne pas laisser les autres le faire. (Médecins, prothésistes, assureurs etc...)

La suite maintenant ? 

Laisser à Kélian le soin de continuer l'aventure de l'atelier "CHEZ DOM". Pour celles et ceux qui pensent que ça va être dur pour lui de travailler avec son père pas très loin vous avez peut-être raison, mais moi au moins je lui donne de quoi vivre dans de bonnes conditions et si vous avez de quoi faire mieux, proposez lui, peut-être qu'il sera heureux, mais ce qui est certain, c'est que je ne le lâcherais pas en ce qui concerne la qualité et le sérieux du travail, même si cela ne plaît pas à tout le monde. Pour faire du bon et beau travail, on ne peut pas faire n'importe quoi n'importe comment l'argent ne devant pas être le moteur qui fait avancer, mais bien plutôt, le plaisir de faire son travail consciencieusement, le plaisir de donner du bonheur aux gens quand ils récupèrent leur vélo qui est réglé comme une horloge, tout ça, ça n'a pas de prix sauf celui de la sueur du travail bien fait. 

En attendant de nous revoir, je tenais à dire un immense merci à celles et ceux qui m'ont soutenus depuis mon amputation, avec en premier ma petite femme Géraldine, mon fils Kélian, ma pauvre maman que j'aime et dans le désordre, Tom, Brigitte, Dam's, Jean Phiphi, Pierrick, Manu, JC, Maya,  Jerôme, Alexis,l'équipe de chez Top Vélo, Olivier de Bed and Bike,Patrick (le Bat),Patrick (mon président), Thierry, Vincent, Jean-Marc, Denis, Joëlle, BMC, Alex, puis peut-être encore plus ciblé, mon ami Stephane Guitard ex-rédacteur en chef de Top Vélo qui me manque énormément mais qui a préféré rejoindre le camp de l'ennemi à savoir "la bagnole" (Paix à son âme), et pour finir un clin d’œil particulier à Olivier Haralambon, qui a su expliquer dans le magazine Vélo Mag, ma vie avec des mots d'une finesse et d'une justesse à tels point que, même moi, je n'aurai pu faire mieux. J'en oublie certainement, alors ne m'en voulez pas, mais sachez que l'aventure n'est pas finie, elle a juste prie un autre chemin...

Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.
Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.

Quelques photos de la région même si cette année je n'ai pas eu autant de facilité pour dégainer l'appareil photo, l'équilibre étant plus précaire pour le moment...et pardon aux photographes qui verront que j'étais bien trop souvent sur-exposé, mais qu'importe, le mieux étant toujours de venir voir avec ses propres yeux.

Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!
Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!

Quelques accompagnants de ce Tour de la Drôme 2018 qui auront été 36 pendant les sorties dont 22 uniques. Pas mal pour un truc de paysans!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Merci pour ces 3semaines de partage , j ai aprecié lire et regarder ton aventure ca me donnai du beaume au coeur pour aller bosser et parfois le courage d enfourcher mon velo aprés la journee a avoir cuit au soleil , c est aussi un sacre coup de pompe au cul qu il faut parfois pour y retourner.<br /> J espere pouvoir venir vers chez brigitte et qu a l occase on pourra se faire une balade en velo .
Répondre
D
Alors rien ne me ferait plus plaisir que de faire un tour de vélo en ta compagnie et celle de Brigitte, mais elle, elle en a l'habitude et il me semble qu'elle y prend goût.( Ne lui dis pas que je te l'ai dit)