BMC TIME MACHINE ROAD 01

Publié le par "CHEZ DOM"

Salut les cyclistes ! 
Il y a quelque temps vous aviez lu mon article concernant le BMC TMR01. J’avais pour projet de vendre mon BMC RM01 LTD (alias la Flèche Argentée) pour me faire un montage à la carte d’un TMR01. Aujourd’hui, je suis revenu sur ma décision pour plusieurs raisons. Tout d’abord, et je pense que tout le monde partage mon avis, le RM01 LTD est tout simplement magnifique. C’est un vélo rare issue d’une sorte d’édition limitée et aujourd’hui il n’y en a plus, fini. Une autre raison pour laquelle je ne veux plus m’en séparer, c’est parce que je suis trop bien dessus. Enfin, après un essai express du TMR01, je me suis rendu compte qu’il n’était pas vraiment fait pour moi, ou plutôt, pas vraiment fait pour une région comme la Drôme dans sa configuration d’origine.

Un essai express
En ce week-end du 14 au 16 septembre, mon père et moi étions du côté de Bédoin pour les Mavic Days de Septembre 2018. Le samedi, la sortie étant trop longue nous avons décidé d’aller faire un petit coucou à Nadège et Karl à La Coquillade et d’en profiter pour faire une petite sortie “récup” autour de l'hôtel. Nadège dans toute son amabilité me propose de partir avec le TMR pour que je fasse un petit test de la bête durant la sortie. 30 secondes avant de partir, un client arrive et demande de faire une sortie avec ce fameux TMR01, sa taille étant la même que la mienne, le vélo était pour lui pour la matinée!!! GGGRRR Forcément, la déception s’installe à ce moment-là, mais c’est toujours un plaisir pour moi de rouler sur ma monture habituelle. Finalement, dans l’après-midi, j’ai pu essayer 2 minutes le TMR et c’était suffisant pour moi pour me faire un avis et me rendre compte de la chose.

Le TMR01 est esthétiquement parlant au top niveau. Comme sur chaque vélo BMC, tout est bien pensé jusque dans le moindre détail surtout quand on le compare à un Pinarelo F10 disc qui était juste à coté…
Autant le dire tout de suite, le TMR a son terrain de jeu bien défini, c’est la plaine ou le vallonné. Il a clairement l’ADN d’un vélo de CLM ou pas loin. En bosse, il faut être un cycliste véloce pour pouvoir l'emmener facilement et en dessous de 20 km/h, il faut employer pas mal de watts pour le relancer. Cependant, même si je ne l’ai pas essayé sur le plat, au-dessus de 30-35 km/h le vélo doit être à l’aise et c’est sûrement à partir d’une telle vitesse que l’on peut exploiter tout son potentiel.

Confortable ou non ?
Oui et non, l’avis est mitigé. Oui, car le nouveau cintre ICS et la nouvelle potence ICS offrent une nouvelle expérience en terme de confort. La potence et le cintre ont des capacités de flexion verticale hallucinant ! Lorsque que l’ont appui fort sur les poignées à l’arrêt, on constate tout de suite cette flexion au point de se demander si ça ne va pas casser, mais pas de soucis, c’est prévu pour ça. La nouvelle potence ICS se voit plus large et plus fine permettant ainsi cette flexion et donc ce confort. Lorsque l’on roule, cette sensation de flexion se ressent, mais pas au point d’être choquante ou déstabilisante. 
Et non, car les roues DT Swiss ARC 1100 dicut en profil de 62mm ne sont pas confortables ou plutôt pas faite pour rouler tous les jours. Quand tu roules dans un trou, tu le sais. De plus la tige de selle et le cadre ne bénéficiant pas de la technologie TCC, cela réduit encore un peu le confort du vélo.

En conclusion
Ne croyez pas que cet article ait pour but de casser le TMR01 bien au contraire, car nous avons toujours pour but de dire les choses telles qu’elles sont. Sur des terrains plats ou même avec des bosses, mais sans gros pourcentages ils sera à l’aise et plus vous voudrez accélérer, plus il vous le permettra. Cependant, en montagne, il sera en difficulté, et vous avec! On peut néanmoins envisager de monter une paire de jantes basse pour la montagne le rendant ainsi un peu meilleur dans les cols, car sur ce genre de vélos, la paire de roues a autant d’importance que le cadre.

En tout cas le fait de le voir m’aura permis d’avoir de nouvelles idées pour améliorer la Flèche Argentée, tant d’un point de vue esthétique que d’un point de vue mécanique et dynamique. Si vous voulez que je vous fasse part de mes idées, dites le dans l’espace commentaire en bas de l’article ou sur Facebook et la page “CHEZ DOM”.

En attendant, je vous laisse admirer ce bijou d'ingénierie Suisse avec quelques photos prises au showroom BMC de la Coquillade et je vous dis à plus tard dans un prochain article.

Bon ride à tous et #RIDEBMC

Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.
Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.

Quelques photos prise à la Coquillade et vous noterez le Pinarelo (très joli au demeurant) fait beaucoup plus fouillis avec les gaines apparentes et les axes des roues qui viennent se visser sur le cadre et non pas dans le cadre comme sur les BMC.

Publié dans matos...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article