LE VELO, VRAIMENT ECOLO?

Publié le par "KOM BIKE"

Le TOUR DE FRANCE vient de se terminer. Cette année nos petits Français (rajouter "petit" c'est bien Français) se sont bien comportés ou plutôt, les INEOS ont profité de la situation pour faire un TDF tranquille sans pression aucune et pour de toute façon gagner à la fin. Alaphilippe a passé 15 jours à faire le show sans penser qu'il pouvait gagner ce tour mais quand il a ouvert les yeux, le mal était fait et la douleur de la fatigue était bien présente comme quoi ils sont quand même un peu fatigués... (c'est une analyse un peu simpliste et qui n'engage que moi)

Bref, le but de mon post d'aujourd'hui et de vous faire partager la réflexion que j'ai eu en voyant jour après jour, le nombre effarant de véhicules autorisés sur la grande boucle. Plus de 250 voitures, 120 camions et un nombre incalculable de motos! (Hors caravane publicitaire)

Alors la question que je me pose est celle ci: Que respire les coureurs du TDF pendant 3 semaines? Dans quel état sont leur poumons au sortir de cette course impitoyable, alors même que leurs alvéoles pulmonaires sont ouvertes en grand afin de respirer le plus d'air "frais" possible pendant les étapes sans compter les moments ou ils se tirent la bourre pour le classement général... Comment se fait-il qu'à l'époque que l'on vit actuellement il n'y ai pas plus de réflexion autour du sujet sensible qu'est l'écologie et/ou la couche d'ozone? Ou alors les véhicules sont tous en catégorie Crit'air 1 ou 2 comme par hasard...mais ce sont pourtant de bons gros diesel pour les 4 roues et des motos (essence) qui polluent+++ le dimanche soir au JT.

Les autorités nous poussent à changer de mentalité concernant l'avenir de notre planète, mais pourquoi le sport de masse ne montre-t-il pas l'exemple? Un effort a été fait concernant les papiers et autres bidons jetés sur la route et il y a encore du boulot, mais bon sang, virez moi les journalistes pendant la course sauf quelques uns accrédités pour les photos, arrêtez avec les hélicos qui tournent pendant des heures et lancez des drones à la place, enfin bref, trouvez des solutions pour nous prouver que vous êtes acteurs de votre sport en tant qu'organisateurs et donnez-nous l'exemple, pour nous pousser à changer. La course n'en sera que plus clair, moins de monde, moins de risque d'accident, moins d'aide pour les coureurs etc...

Perso je veux bien faire un effort, mais si je suis le seul...à quoi bon, à part me prendre la tête!

Allez Mr ASO, encore un effort et vous allez paraître comme un faiseur de bonheur et non pas que de fric. (je ne vous reproche pas de gagner de l'argent...qu'on sois bien d'accord)

Crédit photo: L'Equipe
Il y a un peu de voitures non?

 

Publié dans divers...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article