UNE ETUDE POSTURALE...POUR QUOI FAIRE?

Publié le par "KOM BIKE"

Faire une étude posturale...Un mythe qui ne sert qu'à donner de l'argent à un type, un magasin qui pense savoir mieux que toi ce qui te convient ou un réel plus quand à la façon de pédaler? Les ergonomes diront que c'est mieux, les septiques diront que ça ne sert à rien et chez KOM BIKE, avec l'expérience de mon père qui arrive à faire du vélo sans que son amputation ne se voit, nous disons que dans des très nombreux cas, une étude posturale est un plus non négligeable et que pour moins de 100€, vous aurez la possibilité de vous sentir vraiment bien sur votre vélo. Témoins, ce mail reçu par un de nos clients qui a bien voulu que nous reproduisions son mail. 

Bien entendu les mauvaises langues pourront dire que c'est nous qui l'avons écris mais croyez-nous sur parole, c'est un courrier original. Merci pour ta confiance M....

 

Salut Dominique,

salut Kélian,

 
J'espère que vous êtes dans la meilleure forme possible. 
Je m'excuse pour ce long délai de réponse mais qui s'explique par le fait qu'en octobre et novembre j'ai peu eu l'occasion d'enfourcher mon vélo. Aujourd'hui, après quelques centaines de kilomètres, je me sens plus à même de vous faire un retour détaillé. 
 
Pour ce qui est de la position sur le vélo, je me sens bien mieux, notamment dans la tenue de mon cintre. Je sens mes épaules moins raides en fin de sortie et ma position en tenant les cocottes est devenue naturelle, ce qui n'était vraiment pas le cas avant. 
Quant à mes sensations bizarres dans le pied droit, elles ont désormais disparues. J'utilise des semelles orthopédiques depuis plusieurs années et je les mets toujours dans mes chaussures de vélo. 
 
Pour la dimension athlétique, j'ai appliqué scrupuleusement fin décembre et tout janvier, 2 fois par semaine, les exercices d'hypervélocité que tu m'avais conseillé. 30x30, 2 séries de 10. Cela m'a apporté un vrai plus je pense, déjà sur le plan cardio, et aussi dans ma manière de rouler, je pense que le confort sur la selle en a profité aussi. 
Seul hic c'est que dès que ça monte un peu, comme je ne me sens à l'aise qu'à 80 tr/min je mets rabats très vite à gauche de la cassette. Je pense suivre les entrainement en force désormais, pour pouvoir monter un peu mieux, même si je ne fais pas de vrais cols pour l'instant. Mais j'apprécie de pouvoir faire les choses avec un peu d'intensité, ce qui ne m'était pas arrivé depuis plusieurs années. 
 
J'ai acheté un home traîner pour la maison les jours de pluie. C'est une véritable aide et on se le dispute un peu avec ma femme ! Du coup on sent tous les deux la forme venir et on attend impatiemment une météo plus clémente pour pouvoir aller rouler. C'est peut-être surement l’aspect le plus positif de l'étude posturale, c'est de me donner un vrai plaisir à la pratique. Et je n'attends plus que le week-end pour monter sur le vélo pendant quelques heures. 
 
Sportivement
M.

Publié dans Etudes posturales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Sébastien Julian Je regrette une chose : n’avoir franchi le pas qu’au bout de 20 ans de vélo...<br /> Je fais parti de ces amateurs qui roulent régulièrement mais qui ne sont que des amateurs au final.<br /> Je roule pour mon grand plus grand plaisir et aussi pour tous ces partages d’amitié qu’apportent le vélo.<br /> Je ne fais pas de compétition mais j’ai un certain goût pour le dépassement de soit.<br /> Bref j’ai franchi les portes de l’atelier KomBike en septembre dernier. Je les connais déjà puisqu’ils s’occupent de l’entretien de mon vélo.<br /> J’avais déjà posté un retour sur mon étude posturale mais avec le recul je peux dire que les tensions ont disparues et que le plaisir s’en est retrouvé décuplé.<br /> Et pour un humble amateur comme moi c’est bigrement important.<br /> Et puis chez KomBike, on sait vous recevoir et on connaît bien le métier. ????
Répondre