COVID-19

Publié le par "KOM BIKE"

Bonjour à toutes et à tous...

Et bien mes amis, quelle histoire que voilà. Promis je ne vais pas parler de cette pandémie qui nous pourri la vie depuis quelque temps et pour encore quelques semaines certainement. A force de tirer sur la corde, l'humanité se rend enfin compte qu'elle n'est que peu de chose sur cette terre car si c'est vrai qu'un Pangolin peut foutre un bazar pareil, alors là on est vraiment mal!!

Bref, en attendant il nous faut supporter les faits et bien entendu rien n'est facile quand on connait la vie trépidante de nos sociétés. Un Pygmée aura certainement moins de problème avec le coronavirus, d'abord parce que le confinement n’existe pas dans son vocabulaire et ensuite, l'aéroport le plus proche est à 1 semaine de marche alors autant vous dire que ça lui passe au dessus de la tête.

Pour nous par contre c'est pas la même musique, alors comment faire pour s'en sortir? Je ne suis pas médecin, mais par contre, même le plus grand docteur du monde, le psy le plus balaise ne pourra pas, s'il n'a pas l'expérience nécessaire vous donner la bonne recette afin de supporter un confinement de plusieurs semaines. Pour ma part depuis l'age de 25 ans mes séjours en milieu hospitalier se compte en années, avec le dernier qui a commencé le 17 octobre 2017 pour se terminer le 10 Mars 2018. La semaine à l'hôpital enfermé dans un service ou je pouvais aller et venir à ma guise mais dans le service, entre ma chambre, la cafétéria et la salle de kiné. La seule solution pour ne pas devenir fou (trop tard?) est bel et bien de se donner en permanence de petits objectifs et surtout, surtout, un emploi du temps quotidien, de s'y tenir afin de garder un certain rythme de vie, quand bien même c'est pour faire le même petit tour à pied, la même sortie sur HT etc... On peut se permettre au début de flâner dans le lit le matin, mais très vite il faut reprendre une vie plus normale, car ça n'est pas des vacances. Ne pas passer son temps sur les infos car de toute façon, on nous raconte que ce qu'on veut qu'on sache donc tous les média se partagent la même info et se l'arrange à leur sauce mais in finé ils racontent tous la même chose!

Vous vous imaginez les gens qui sont à l'hôpital en ce moment. Je repense au service vasculaire ou j'étais en 2017/18 et je me fais le film de ses pauvres gens qui ne doivent pas pouvoir sortir de leur chambre, donc enfermés dans 15m2... l'enfer sur terre. 

Alors pour ceux qui peuvent faire un peu d'HT, n'hésitez pas à reprendre les exercices de cet automne et de les adapter à la circonstance, car c'est toujours mieux que rien. Attention à réduire vos apports caloriques car la prise de poids va être inéluctable et ensuite ça sera la croix et la bannière pour ce remettre à niveau.

 

Les jours qui seront trop difficiles, et il y en aura, pensez à celles et ceux qui sont sur le pont, pour aider, soigner, supporter, distribuer, protéger, pour nous permettre de garder une vie somme toute équilibré car sinon au vu de la façon de se comporter de certains de nos contemporains ça serai très vite l'anarchie en France et dans le monde (sauf en Russie, en Chine et en Corée du nord). Merci à toutes celles et ceux qui se SACRIFIENT pour nous, pour des gens qui peut-être ont pris trop de risques mais peu importe. Si nous profitions de ces moments pour redevenir des humains tout simplement. Des gens qui avons une conscience, car c'est quand même ce qui nous distingue des animaux, enfin il me semble. Ça n'est pas parce qu'un type fait un truc débile qu'il faut s'octroyer le droit de le faire. De tout temps il y a eu des gens qui n'avaient aucune compassion pour le genre humain et qui ne voyaient que midi à leur porte même si la liberté de chacun commence la ou s'arrête celle des autres. Quand on applique les règles simples du savoir vivre, tout ce passe pour le mieux soyez en convaincus.

 

Pour conclure chers amis et sans être un donneur de leçons: RESTEZ CHEZ VOUS et nous en sortirons plus vite et c'est sans aucune idée politique dans mon discours que je vous dis ça, c'est juste du bon sens.

Dès que cette histoire est terminée, on se fais une bonne sortie de vélo dans la Drôme ou même en Ardèche ou l'on prendra le temps d'apprécier ces moment si simples de la vie. Le soleil, un vélo et des amis...

 

Merci aussi à Denis pour son crédit photos.
Merci aussi à Denis pour son crédit photos.
Merci aussi à Denis pour son crédit photos.
Merci aussi à Denis pour son crédit photos.
Merci aussi à Denis pour son crédit photos.
Merci aussi à Denis pour son crédit photos.

Merci aussi à Denis pour son crédit photos.

Publié dans divers...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Ouais,'trop top les photos.<br /> On aspire nous aussi â remonter en scelle et se faire le carrefour de l'arbre, Arenberg, et quelques petits monts des flandres.
Répondre