THE CUISSARD

Publié le par "KOM BIKE"

Dans la tête des gens, dès que l'on parle de vélo, le premier des freins à la pratique assidue est ce qui revient à chaque fois c'est, j'ai mal aux fesses, au cul, enfin là ou vous savez quoi, car qui n'a jamais eu mal aux appuis principaux du cycliste? Il faut dire que bien souvent la position n'aide pas non plus à se sentir bien sur son vélo et la plupart des gens confondent "confort" avec "être droit" sur son vélo. Mais quand bien même vous pratiquez depuis longtemps le vélo, il n’empêche que les douleurs aux fesses est un problème récurent chez tous.

J'en ai pour preuve, qu'avant mon amputation je n'avais absolument jamais mal, alors que dès lors que j'ai repris le vélo sur route, j'ai eu de suite les douleurs jusqu'au sang sans avoir rien changé sur mon vélo et sur ma position. Que c'est-il donc passé? A la base, la prise de poids à cause des médicaments, du manque d'activité, de ne plus pouvoir me mettre en danseuse sont autant de choses qui font que les douleurs sont apparues et c'est vrai que le temps aidant et la pratique revenant les choses rentrent dans l'ordre petit à petit mais il n'empêche que ne pas pouvoir soulager les appuis régulièrement crée que vous le vouliez ou non des contraintes désagréables au fil des kilomètres.

J'ai pu essayer tout un planel de cuissards, mes anciens qui allaient bien aux nouveaux de marques pourtant bien connues et réputées mais rien n'avait jusque là apporté un plus notable au point que je m'étais fait à l'idée que les choses seraient ainsi jusqu'à ce que j'arrête le vélo. Etre amputé fémoral n'a pas que des avantages...Mais pourquoi ne pas tester encore une fois un cuissard et qui plus est, soit disant prévu pour la longue distance. Mon choix s'est porté naturellement sur la marque OZIO car le team dans lequel j'évolu au moins pour ce qui est de la carte de membre est le team Cyclosportissimo, spécialistes de la longue distance et de trucs complètement barrés mais j'aime ça...Pourquoi?? Je ne sais pas...

Mais OZIO qui est-ce? Je vais laisser le créateur de la marque vous expliquer pourquoi OZIO:

Ozio, c'est l'oisiveté en italien. Notre Ozio à nous, c'est un temps libre qui nous est offert pour nous surpasser. C’est un temps choisi pour la progression vers le meilleur de soi, loin des obligations étroites du quotidien. C’est, pour nous, un défi sportif, comme… une course à vélo.

Je suis Christian Dauvergne, créateur d'Ozio et votre coach textile. Textile, oui, vous avez bien lu. Ancien coach cycliste, ce qui m’anime aujourd’hui, c’est de vous éclairer sur la spécificité des vêtements ou des accessoires que nous vendons.

Je conçois tout au long de l'année des maillots, des cuissards et des accessoires. Ces derniers ont l’ambition de rendre votre pratique sportive encore plus performante et plus agréable. Pour chaque produit, je prends soin de décrire ses caractéristiques, mais je m'attache aussi à vous prodiguer les conseils nécessaires pour en tirer le meilleur parti, lors de vos sorties vélo.

Christian Dauvergne

Bon du coup tout est dit. Tout sauf que pour moi, le cuissard Team est devenu mon compagnon de sortie indispensable sans plus aucunes douleurs ce qui ne m'étais plus arrivé depuis 2017. Pas la peine d'en faire des caisses pour expliquer un cuissard je ne connais pas la langue de bois, mais en tout cas, si ça fonctionne pour moi il y a de forte chance pour que cela vous convienne aussi et d'ailleurs Kélian (mon gamin) est resté scotché après la première sortie avec ce même cuissard. Pourtant son séant est bien plus délicat que le mien, si vous voyez ce que je veux dire.

Si dessous le lien de la marque et du cuissard ou tout y est expliqué en détail.

Découpe lazer, bretelles extra-plates, logo iridescent franchement sympa et pour peu que vous utilisiez leur grille de taille, il sera impossible de se planter.

Découpe lazer, bretelles extra-plates, logo iridescent franchement sympa et pour peu que vous utilisiez leur grille de taille, il sera impossible de se planter.

Publié dans divers..., matos...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article