UNE BIEN BELLE SORTIE

Publié le par "KOM BIKE"

Quelques cyclistes de Die, charmante bourgade de la Drôme et capitale du Diois au passage, ont créé un groupe qu'ils appellent "LES KOM BIKE DU DIOIS"...Allez savoir pourquoi. Ce qui est sûr, c'est que je n'y suis pour rien et Kélian non plus. (enfin, je crois.)

Bref. Vendredi, ils leur prennent l'idée saugrenue de faire un aller-retour au col de Grimone en incluant dans le groupe un nouveau cycliste qui n'ose pas venir avec les autres de peur de les déranger ou de ne pas savoir tenir les roues. Quelle idée ? Non seulement, il tient bien les roues, mais en plus, il roule très bien. Bon, c'est certain qu'il ne faut pas qu'il ne roule qu'avec ces voyous qui ne lui donneront aucun conseil pour s'économiser tout content d'avoir un roule toujours avec eux. Je vais m'occuper de ça très vite sinon il va se faire dévorer tout cru.

Ceci étant dit, un aller-retour sur le col de Grimone en partant de Die, c'est assez simple. 35KM aller, 35km retour. 35km aller avec pratiquement 1000M de D+ puisque le col culmine à 1318M. Ce col est assez sympa à monter puisque c'est presque un long faux plat montant avec quelques passages entre 7 et 9% sous les tunnels avant Glandage, puis une belle portion à 7% avant Grimone et juste après (6% de moyenne) et ce jusqu’à 1KM du sommet ou là la pente descend autour des 2-3% et permet de finir sur la plaque pour ceux qui ont tombé la chaîne sur le petit plateau alors que rien ne les y obligeaient. (humour et clin d’œil)

Les Gorges des Gâts sont toujours aussi superbes à monter puisque toujours à l'ombre ou presque mais avec un soleil rasant les sommets sur la droite, puis à partir du hameau de Glandage la montée se fait plus à découvert et si le soleil brille, la température peut vite grimper, car la combe est exposée plein sud/sud ouest.

Aujourd'hui le temps était tout simplement parfait pour faire la montée et nous sommes donc parti à 9H pétante de Die. Nous aurons mis 2H pour monter avec les arrêts boisson et prothèse. (de temps à autre, je dois sécher le moignon pour ne pas qu'il trempe trop dans la transpiration) Sur la montée pure, c'est-à-dire depuis Chatillon en Diois j'aurais mis 1H26 c'est à dire une montée à plus de 15km/h de moy. Je suis assez content sur ce coup-là même si je dois encore me battre avec mes anciens repères qui sont bien plus rapides et qui me servent encore et toujours de repère. C'est pénible, car il faudrait faire table rase d'avant, pour ne regarder que le présent, mais ça, c'est une autre histoire. Arriver déjà à monter le col sur le gros plateau est une petite victoire en soit et je dirais que je vais m'en contenter. En ce qui concerne la descente, je ne m'étendrais pas sur le sujet tout ayant était déjà dit...mais à partir de Grimone c'est de la moto GP!!

Mes copains de route de ce matin étaient donc Sebastien, Thomas, Philippe et Pierrick. 

Pierrick étant le président du club de vélo de Die et accessoirement organisateur avec toute son équipe de la Drômoise, je me devais de bien me tenir. Thomas étant l'adjoint au Maire de Die et en charge du service des sports, je ne pouvais pas faire n'importe quoi. Seb le prof de la bande, autre sommité intellectuelle de Die, même chose...Et enfin Philippe gendarme à la retraite, alors lààààààà, je me tais. Messieurs, vous tous, avec vos horizons aussi divers que variés êtes la preuve que l'on peut franchement passer un très bon moment tous ensemble, sans esprit de rivalité, au milieu de la nature même si avec le Covid, nous n'avons pas pu boire un petit coup chez Warren et ça pour le coup, ça manque quand même. On remet ça très vite, mais de grâce, prévoyez un parcours où il y a de la bosse... (non, je blague)

Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié
Allez les gars. Souriez vous êtes photographié

Allez les gars. Souriez vous êtes photographié

Le profil de la montée depuis Chatillon et quelques photos en roulant ou à l'arrêt boisson. Ravitaux possible à Glandage, et à Grimone ou il s'y trouve un boulanger qui vend son pain un peu de partout. Le pain de Grimone.
Le profil de la montée depuis Chatillon et quelques photos en roulant ou à l'arrêt boisson. Ravitaux possible à Glandage, et à Grimone ou il s'y trouve un boulanger qui vend son pain un peu de partout. Le pain de Grimone.
Le profil de la montée depuis Chatillon et quelques photos en roulant ou à l'arrêt boisson. Ravitaux possible à Glandage, et à Grimone ou il s'y trouve un boulanger qui vend son pain un peu de partout. Le pain de Grimone.
Le profil de la montée depuis Chatillon et quelques photos en roulant ou à l'arrêt boisson. Ravitaux possible à Glandage, et à Grimone ou il s'y trouve un boulanger qui vend son pain un peu de partout. Le pain de Grimone.
Le profil de la montée depuis Chatillon et quelques photos en roulant ou à l'arrêt boisson. Ravitaux possible à Glandage, et à Grimone ou il s'y trouve un boulanger qui vend son pain un peu de partout. Le pain de Grimone.

Le profil de la montée depuis Chatillon et quelques photos en roulant ou à l'arrêt boisson. Ravitaux possible à Glandage, et à Grimone ou il s'y trouve un boulanger qui vend son pain un peu de partout. Le pain de Grimone.

Au sommet, tout le monde est content. Je tente même de faire une Kélian mais c'est dur quand même!!
Au sommet, tout le monde est content. Je tente même de faire une Kélian mais c'est dur quand même!!

Au sommet, tout le monde est content. Je tente même de faire une Kélian mais c'est dur quand même!!

Publié dans entrainement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article