TEST DE L'ORIGINE GTR evo BY KOM BIKE

Publié le par "KOM BIKE"

Nouveau vélo, nouveau challenge...

Acheter un vélo de nos jours reste encore et heureusement un petit peu la loterie quand même car il est difficile de se faire une idée sur un essai devant le magasin si encore il est possible de le faire. Certes il y a les journaux ou autre site internet avec ses journalistes "spécialistes en cyclisme" ventant les mérites de chaque vélo qui passent entre leurs cuisses, mais j'en arrive à me demander comment ils font pour avoir encore des synonymes pour chaque mot servants à vanter les qualités exceptionnelles du vélo testé. Il y a un moment ou il faut aussi savoir dire les choses telles quelles sont, mais il y a un risque évident d'être barré pour les prochains tests si vous ne dites pas que le vélo de la marque "Duchmolle" qui vous a envoyé leur dernière création n'est pas une machine extraordinaire et qui va vous permettre d'atteindre les étoiles en deux coups de pédales. Le testeur l'Acheteur cycliste en a fait les frais je pense. L'avantage que j'ai sur les journalistes, c'est que je ne suis pas payé pour écrire, tester et vanter les mérites des vélos avec lesquels je roule. 

Bon, le truc, c'est que j'ai franchement rarement roulé avec des vélos improbables sauf peut-être un Lapierre qui était tellement raide que je n'arrivais pas à l'emmener et c'était bien avant l'amputation. Pourtant, c'est le premier vélo que l'on m'avait prêté, mais que je n'ai pas gardé, car je ne vois aucun intérêt à rouler avec une enclume.

Sur mon dernier vélo, le BMC RM01, je trouvais que le vélo était très confortable, très beau mais qu'il manquait de nervosité. En même temps, je sortais d'un BMC SLR01 à 5KG450 à patins, pour passer sur un vélo à 7KG500 à disques donc 2KG gratuit ne sont pas là pour arranger la sauce. Mais dans l'ensemble, ce BMC RM01 est franchement un très bon vélo pour l'utilisation que j'en faisais.

Maintenant, comment faire pour trouver mieux ? Monter un vélo léger déjà serai un bon point de départ. OK ca, c'est un point à atteindre. Mais quel vélo ou plutôt quel cadre car très peu de constructeurs font des vélos light d'entrée de jeu hormis peut-être Canyon mais alors là les délais sont à perpette. 

Depuis quelques années Patrick Gilles, le Prince de la longue distance, le Roi du bornage à tout-va, le King de la manivelle inarrêtable, me parlait en bien de la marque ORIGINE et pour les avoir eu entre les mains pour l'entretient (les siens et ceux que j'ai fait vendre) il est vrai que ce sont des vélos propres, bien finit, "sans chichis", avec des peintures à la carte donc pari est prit d'en monter un et qui plus est, un modèle 2021 avec le AXXOME GTR evo. Commande passée, il faut attendre 8 semaines pour l'avoir, mais qu'importe, il fallait attendre les pièces et étant parti sur de l'exceptionnel, autant vous dire que les délais ont été un peu rallongés...

Mais la patience a des vertus que l'on a oubliées depuis des années. Et le plaisir de recevoir l'objet tant attendu n'a d'égal que le plaisir de le monter, toujours avec cette minutie obsessionnelle du détail qui tue et surtout de l'éternelle question pendant le montage qui est de savoir si toutes ces pièces assemblées vont arriver à former un vélo harmonieux et agréable tout en étant performant.

Et bien mes cadets, pour un de mes derniers vélos perso avec un montage à ce niveau de finition, je peux vous garantir que je ne me suis pas loupé. L'objectif du poids a été atteint puisque je suis pour un vélo à disc (et pas dans la configuration la plus légère) à 6KG450 en ordre de marche avec pédales, portes bidons, support compteur et 120 gr de produit anti-crevaison dans les pneus tubeless.

Au roulage, la première des choses qui nous vient à l'esprit, c'est la rigidité du train avant. Le vélo fait le job et le cintre THM Frontale fait le reste. La qualité du train avant est juste incroyable. Le vélo se pose absolument ou le regard veut qu'il aille et ça, c'est vraiment agréable. Le boîtier de pédalier quant à lui n'a pas à rougir, car avec le pédalier THM Clavicula, on se trouve dans l'excellence et qui plus est, étant couplé à deux plateaux en carbone, le rendu est fantastique. (il faut que je garde un peu de superlatifs en réserve😁.) Pneus Véloflex Corsa en 25 mm de large chaussés sur des roues Lightweight dont la qualité au roulage n'est plus à démontrer, il ne restait plus qu'à aller tester sur une sortie et là, je n'ai pas été déçu. Nous avons un tour de 30 km qui offre du faux plat montant, des bosses et des descentes pour tester le monstre, un peu à l'image de ce que fait Top Vélo sur leur tour test.

Juste le temps de m'habituer au vélo avec l'approche de Rennes les Bains, et nous voilà engagé dans la bosse la plus raide de la sortie avec presque 3 KM en escalier avec de longues parties comprises entre 11 et 15 % puis des replats et on recommence trois fois de suite. La surprise viendra du fait que Kélian a bien failli caler sous les coups de boutoir de la route (en même temps, il monte ça avec un 48X17 en mono-vitesse) alors que pour moi, j'ai pu prendre mon rythme dans chaque partie et la bosse est passée sans aucun souci. Pourtant, je sortais de presque 2 mois sans rouler à cause des travaux à la maison. Je ne sais pas ou sont allé chercher la qualité de fabrication du cadre, mais le R&D a  se creuser la tête pour nous sortir un vélo aussi efficace en bosse. Je regrette juste de ne plus pouvoir me mettre en danseuse. La descente se fera sans problème le vélo étant réactif à souhait et encore plus facile à "poser" sur la trajectoire sans en sortir, puis un retour à la maison en passant par la montée du village et ses 14 % histoire de voir si ça n'était pas un coup du hasard...Et bien non.  Le vélo rends absolument l'énergie qu'on veut lui faire passer sans jamais vous planter dans la pente.

Aujourd'hui, j'ai fait ma 3e sortie de la semaine avec le GTR plus une avec le BMC ALR01 et maintenant, je vois franchement la différence entre le vélo en alu et le carbone!! L'alu est raide, il tape pas mal alors que le carbone est d'une douceur bluffante et il possède une capacité à monter incroyable. Je pense que la différence de poids montre réellement la différence même si le carbone est plus doux au roulage en général mais encore faut-il que le layup du cadre soit bon. J'ai eu un vélo Italien Viper qui était pire que mon alu et qui m'a couté je pense les championnats d'Europe en 2003.

En conclusion, car il en faut bien une, j'ai trouvé avec cet ORIGINE GTR evo un vélo d'une qualité exceptionnelle, et qui plus est inventé en France, peint en France et monté en France ce qui change des vélos vendus tout montés, mais avec KOM BIKE vous commencez à en avoir l'habitude.

Mr ORIGINE, si vous voulez, je vous le prête, mais vous risquez d'être surpris par votre propre vélo...

TEST DE L'ORIGINE GTR evo BY KOM BIKE
TEST DE L'ORIGINE GTR evo BY KOM BIKE
TEST DE L'ORIGINE GTR evo BY KOM BIKE
TEST DE L'ORIGINE GTR evo BY KOM BIKE

Publié dans matos..., montages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article