LE MONO VITESSE BY KOM BIKE

Publié le par "KOM BIKE"

Le mono vitesse. Quelle invention géniale.

Avoir un vélo dédié à cela est le summum de l'entrainement hivernal. Un pignon, un plateau et basta.

Alors les puristes diront que le vrai mono vitesse se pratique avec un fixie, c'est à dire le même vélo mais sans freins et avec un pignon fixe en lieu et place du pignon avec une roue libre. Oui c'est exact mais quand tu habites dans une région ou il n'y a pas de plat et que comme moi tu roule avec une prothèse fémorale, il est quand même plus raisonnable de le faire avec une roue libre et cela d'autant plus que pour s'arrêter il faudrait pratiquer le rétro pédalage et bouffer du pneu en pagaille.

Le principe reste le même quand même. Braquet unique en 42X17 pour ma part et 48X17 pour Kélian. Deux freins histoire de rouler normalement en descente et à chaque fois nous arrivons ainsi à travailler en même temps la force et la vélocité donc, deux filières musculaires différentes dans la même sortie. Force dans les bosses et vélocité dès qu'il y a une descente ou même du plat et c'est sans compter sur la proprioception dans les descentes car il faut en permanence chercher la meilleure trajectoire et surtout éviter de toucher aux freins afin de ne pas perdre la vitesse de déplacement qui est longue à prendre et trop rapide à perdre. 

Avec mon braquet de 42X17, au dessus de 45km/H je suis pratiquement en survitesse et cela d'autant qu'avec la prothèse passé 120 tours minute il est compliqué d'avoir un pédalage rond même si les choses tendent à se mettre en place. Lors des premiers roulages avec mon GTR évo je n'arrivais pas à pédaler une fois passé les 35-38 km/h mais maintenant j'y arrive jusqu'à 45km/h.

Niveau entretient du vélo, les choses sont on ne peut plus simple et il n'y a pas de prise de tête quand au braquet à choisir pour monter. Tu appuis sur les pédales et basta.

Grosses cuisses en perspective lors des sorties un peu longue comme celle de lundi dernier ou nous avons fait pratiquement 70km avec 900M de D+ et quand tu n'a pas trop l'habitude, le lendemain peu être un peu difficile à gérer, mais globalement, notre corps étant bien fait, il s'habitue assez vite et pour ma part, je ne me pose plus la question de savoir quel vélo je prend. C'est le mono vitesse un point c'est tout. Le vélo à vitesses reviendra au printemps sans avoir connu la moindre flaque d'eau de l'hiver.

Allez, laissez vous tenter par un mono vitesse. Vous ne le regretterez pas et cela d'autant plus qu'il est tout à fait possible de s'en monter un sur la base d'un vélo de route classique sans avoir à investir dans un vélo typé piste. Je vous présente le mien histoire de vous faire une idée.

ORIGINE GTR évo. Roues SCOPE R3D. Freins TRP. Cintre/potence Darimo. 6kg500 de muscles.

Là nous sommes dans le haut de gamme mais un vélo en alu ferait tout aussi bien l'affaire.

Un cadre, un braquet, deux freins, deux roues, une tige de selle et en avant marche...ou roule plutôt.
Un cadre, un braquet, deux freins, deux roues, une tige de selle et en avant marche...ou roule plutôt.
Un cadre, un braquet, deux freins, deux roues, une tige de selle et en avant marche...ou roule plutôt.
Un cadre, un braquet, deux freins, deux roues, une tige de selle et en avant marche...ou roule plutôt.

Un cadre, un braquet, deux freins, deux roues, une tige de selle et en avant marche...ou roule plutôt.

On peut passer partout avec un mono vitesse pour peu que l'on ai un peu d'expérience et de la force. Même les copains sont heureux de rouler avec nous.
On peut passer partout avec un mono vitesse pour peu que l'on ai un peu d'expérience et de la force. Même les copains sont heureux de rouler avec nous.
On peut passer partout avec un mono vitesse pour peu que l'on ai un peu d'expérience et de la force. Même les copains sont heureux de rouler avec nous.
On peut passer partout avec un mono vitesse pour peu que l'on ai un peu d'expérience et de la force. Même les copains sont heureux de rouler avec nous.
On peut passer partout avec un mono vitesse pour peu que l'on ai un peu d'expérience et de la force. Même les copains sont heureux de rouler avec nous.

On peut passer partout avec un mono vitesse pour peu que l'on ai un peu d'expérience et de la force. Même les copains sont heureux de rouler avec nous.

Même les fixies ont évolué!Même les fixies ont évolué!

Même les fixies ont évolué!

Publié dans matos..., montages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article