MON COUP DE GUEULE...ca faisait longtemps.

Publié le par "KOM BIKE"

Bonjour à toutes et à tous,

Pour celles et ceux qui me connaissez, vous savez que je ne suis pas Marseillais mais je vais en général "droit au but" comme ça on arrête de perdre du temps.

Je pense que tout comme moi, vous voyez fleurir des vélos électriques aussi appelés VAE (vélo à assistance électrique) un peu partout, mode qui a commencé il y a quelques années soit en 1897!! Donc ça n'est pas d'hier que l'homme a voulu se faciliter la vie, mais à l'époque nous étions loin de se que l'on connais aujourd'hui et tout au long du 20e siècle, des prototypes sortiront de temps à autre jusqu'à arriver en 2003 à la sortie du premier VAE avec une batterie au Lithium, mais ce vélo était prévu pour des déplacements dit de loisir, en ville et sur de courtes distances.

Aujourd'hui les marques veulent nous faire croire que le VAE c'est l'avenir et maintenant ces vélos ont largement trouvés leur clientèle auprès des jeunes, en VTT tout d'abord puis maintenant arrive plein pot les vélos de routes de plus en plus sophistiqués. Attention, je n'ai rien contre les VAE bien au contraire et ce n'est pas là le but de ce post.

Je ne critique pas le fait que cela permet à des personnes, fragiles, malades, en reprise d'activité sportive de pouvoir ainsi reprendre le sport et éviter d'aller pour rien chez le médecin, mais là ou cela m'exaspère au plus haut point, c'est de voir que les VAE de route soient testés par des jeunes, valides, sans problèmes particuliers et qui vont te faire un compte rendu de ce que vaut tel ou tel vélo, que c'est le plus beau, le plus technique etc...

Mais à un moment, les marques vont elles arriver à comprendre que la meilleure façon de vendre leurs produits serait à minima de les faire tester par des gens qui se rapprochent des utilisateurs finaux?

Ou alors ils veulent que tout le monde passe à l'électrique et là ils ciblent bien leurs clients mais part contre cela en devient ridicule. Même nous qui ne sommes (Kélian et moi) que de sombres crétins dans le monde du vélo, avons eu un jour l'occasion de tester un BMC de route électrique et bien figurez vous que c'est moi qui ai fait le test étant donné que j'étais déjà amputé et que j'ai pu me rendre compte des apports que ce vélo pouvait me faire et surtout que je pouvais lâcher Kélian en bosse grâce au moteur, mais de suite derrière, nous l'avons fait tester à un cycliste qui était en fait le cœur de la clientèle ciblée, un homme de 70 ans. Il a pu ainsi corroborer les sensations que nous avions eu lors de notre propre test. Mais un jeune cycliste, qui sort 400W au seuil, comment voulez vous qu'il puisse donner un avis juste sur les test? Le moteur fonctionne bien? A ben tu parle d'un scoop. Il a du couple? Forcément vu que tu en a 3 fois plus que lui. L'autonomie est super. Tu m'étonne, étant donné que tu ne te sert que très peu du moteur vu qu'il coupe à 25km/h. Un cycliste âgé, qui utilise le vélo et surtout le moteur presque en permanence ne donnera pas les mêmes infos au bout du compte. La même bosse ne passe plus pareil selon que tu as 20, 40, ou 80 ans. Mais au bout du compte, le client lui, il va voir que son vélo qui était vendu pour 150km d'autonomie, n'en a en fait que 80 et il pourrait penser qu'il y a tromperie sur la marchandise mais la véritable tromperie vient de bien en amont, elle vient des marques qui utilisent des techniques de publicités qui sont à la limite de l'escroquerie. Par exemple, les tests de consommation pour les voitures sont fait sur un anneau à vitesse stabilisée et avec des accélérations douces et quand tu achète ta superbe voiture et que tu fais ton premier plein, tu te dis que la conso est loin de ce qui était prévue mais c'est certainement à cause du rodage. Tu parles!!

Allez les gens, c'était mon coup de gueule du jour. Mais finalement la pub c'est comme la politique, elle n'engage que ceux qui y croient... 

Notre vie en 2022 est elle à ce point si difficile que nous perdons le gout de l'effort? Notre vie en 2022 ne prend elle pas un chemin sur lequel il ne faudrait pas s'engager? Réchauffement climatique, guerres, épuisement des matières premières j'en passe et des meilleures, tout cela me fais dire qu'il faudrait revenir à l'essentiel et très vite car à ne pas vouloir changer notre façon de faire, de consommer, de vivre tout simplement, nous allons la perdre, la vie!Notre vie en 2022 est elle à ce point si difficile que nous perdons le gout de l'effort? Notre vie en 2022 ne prend elle pas un chemin sur lequel il ne faudrait pas s'engager? Réchauffement climatique, guerres, épuisement des matières premières j'en passe et des meilleures, tout cela me fais dire qu'il faudrait revenir à l'essentiel et très vite car à ne pas vouloir changer notre façon de faire, de consommer, de vivre tout simplement, nous allons la perdre, la vie!Notre vie en 2022 est elle à ce point si difficile que nous perdons le gout de l'effort? Notre vie en 2022 ne prend elle pas un chemin sur lequel il ne faudrait pas s'engager? Réchauffement climatique, guerres, épuisement des matières premières j'en passe et des meilleures, tout cela me fais dire qu'il faudrait revenir à l'essentiel et très vite car à ne pas vouloir changer notre façon de faire, de consommer, de vivre tout simplement, nous allons la perdre, la vie!

Notre vie en 2022 est elle à ce point si difficile que nous perdons le gout de l'effort? Notre vie en 2022 ne prend elle pas un chemin sur lequel il ne faudrait pas s'engager? Réchauffement climatique, guerres, épuisement des matières premières j'en passe et des meilleures, tout cela me fais dire qu'il faudrait revenir à l'essentiel et très vite car à ne pas vouloir changer notre façon de faire, de consommer, de vivre tout simplement, nous allons la perdre, la vie!

Publié dans matos..., divers...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article