ET COMME CHAUSSONS TU PRENDS QUOI?

Publié le par "KOM BIKE"

Avoir la bonne chaussure, au bon moment peut te changer la vie. Il n'y a qu'à demander à Cendrillon si c'est pas vrai!

 

De même quelle que soit la pratique que l'on peut faire en vélo, cela se pratique avec au bas mot 3 points d'appuis. Les mains, les fesses ou plus exactement les ischions, puis enfin les pieds puisqu'ils sont l'interface entre le cycliste et les pédales.

 

Je ne reviendrais pas sur la nécessité d'avoir une selle qui soit à minima de la bonne largeur au regard de votre bassin, car c'est un poste trop souvent occulté, oublié, alors que c'est principalement ce point qui fait que l'on passe une bonne sortie ou au contraire une vraie galère, selle carbone ou selle avec 1 mètre de gel.

 

Bref, le but de ce court article est de vous présenter très simplement une marque de chaussures de vélo, plutôt haut de gamme certes, mais comme d'habitude avec ce genre de produits, si vous êtes un tant soit peu soigneux, vous les garderez des années. J'avais l'habitude de rouler depuis une vingtaine d'années avec des Lake, autre marque de chaussures de vélos qui fabrique leurs modèles à partir de cuir de kangourou. Je ne sais pas si elles permettent d'aller plus haut, mais au moins, elles étaient confortables et surtout très très solides.

 

J'avais besoin de me trouver une paire de chaussures, ou plutôt une chaussure droite afin d'être plus à l'aise car j'avais une paire de S'Works en 42 (ma pointure) mais je me rends compte qu'en vieillissant je tire un peu plus sur le 42,5. (peut-être dû aux pieds qui gonflent plus facilement) Bref, je ne sais pas mais quoiqu'il en soit mes Specialized étants encore neuves j'ai préféré les vendre, à un ami en plus et partir sur une autre paire de Lake. Par hasard je suis tombé sur une publicité pour les chaussures NIMBL. La marque a l'air sérieuse, les chaussures bien construites alors je me fends d'un mail afin de savoir s'ils voulaient bien me vendre 2 pieds droits. Quelle ne fut pas ma surprise d'avoir une réponse favorable à peine 2 jours plus tard. Je choisis mon modèle, je la commande en 42,5 en espérant qu'elles ne taillent pas trop grand et en avant.

 

Je suis parti sur le modèle Ultimate en blanc/or mais elles existent aussi en noir/or, blanc/gris et enfin blanc/noir.  Alors pour être franc côté tarif, elles ne sont pas données puisqu'elles sont vendues à 499 €, mais quitte à rouler dans de bonnes conditions autant se faire plaisir une fois pour toutes plutôt que de tester des trucs plus ou moins de qualité et qui par expérience ne fonctionnent pas. Pouvoir passer la force via une semelle passe inévitablement par du carbone de qualité dans la forme et un chaussant du même acabit, sinon il y a quelque chose qui cloche. Il y a d'autres modèles chez NIMBL, plus abordables en terme de coût, mais je parle de celui avec lequel j'ai pu rouler et non pas de ce que je ne connais pas. Encore une fois, les articles que nous écrivons sur des produits quels qu'ils soient, sont écrits sur la base de ce que nous achetons et non pas de ce que l'on nous envoie gracieusement pour dire que c'est bien, et du coup on peut penser et écrire "ce qui est", et non pas "ce qu'il faut".

 

Déjà, le packaging est qualitatif, mais à ce tarif, il faut bien faire un effort. Les chaussures sont vraiment belles en blanc/or. Mais alors la qualité du chaussant est absolument incroyable. Le premier tour de vélo avec ses chaussures m'avait déjà conquis, mais là, et ce, malgré les chaleurs, j'ai l'impression d'être dans une paire de pantoufles. Pas besoin de serrer comme un âne pour avoir la sensation qu'elles tiennent bien au pied et le réglage micrométrique fonctionne dans les deux sens, c'est-à-dire au serrage et au desserrage et ça, c'est vraiment top. Ces chaussures ont été développées en partenariat avec Greg Van Avermaet et je pense qu'il ne devait rien laisser au hasard concernant ses chaussures. Les trous qui servent à fixer les cales sont au bon endroit (pour moi) ce qui m'a permis de faire le réglage des cales sans difficultés. En ce qui concerne le poids, on se retrouve avec une paire à 200GR en 42 et uniquement à trois trous et là par contre c'est bien dommage car pour celles et ceux qui roulent avec des Speedplays, avoir des semelles à quatre trous est un vrai plus.

 

En ce qui concerne le nettoyage, une lingette suffit ou encore plus simple, une éponge et un peu de Cif. (ce produit miracle pour nettoyer les éviers) 

 

La commande par Internet peut en rebuter certain et je le comprends. Mais dans les termes du contrat de vente, vous avez 14 jours pour les retourner afin de les changer (erreur de taille) ou de vous les faire rembourser, à condition bien évidemment qu'elles ne soient pas abîmées. Je vous mets le lien sous l'image pour aller sur leur site internet. Je ne manquerai pas de vous faire part de nouvelles remarques si dans le temps il survenait un problème, afin d'être vraiment complet sur ce test des chaussures NIMBL.

NIMBL

ET COMME CHAUSSONS TU PRENDS QUOI?ET COMME CHAUSSONS TU PRENDS QUOI?
ET COMME CHAUSSONS TU PRENDS QUOI?ET COMME CHAUSSONS TU PRENDS QUOI?ET COMME CHAUSSONS TU PRENDS QUOI?

Publié dans matos...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article