CA VA SWINGUER!

Publié le par "KOM BIKE"

Tout le monde, ou plutôt tout cycliste respectable, pense rouler sur le meilleur vélo du monde et c'est pas faux en fait, car le meilleur vélo du monde est celui sur lequel on est bien, capable d'aligner des kilomètres sans avoir mal de partout pendant 3 jours mais également capable de nous faire plaisir en montée, en descente, surtout quand ca tourne beaucoup et le tout dans une sécurité parfaite, même si dans ce domaine, je suis convaincu que la perfection n'existe pas, le cyclisme étant un sport d'extérieur avec tous les problèmes annexes tels qu'une pierre sur la route, un trou, une voiture mal garée ou qui nous sert trop, un pneu qui éclate, enfin, tout un tas de choses qui font que, même avec le meilleurs vélo du monde les choses peuvent vite tourner au vinaigre.

Quoiqu'il en soit, ce petit article n'a pas pour vocation à faire l'apologie des risques encourus lors d'une sortie en vélo, mais bien plutôt pour venir parler de ce fameux Origine Fraxion que je vous avais présenté il y a peu et avec lequel j'ai commencé à rouler. 

Kélian en avait fait sa propre analyse avec l'article "Pour une Fraxion de seconde", mais il a deux jambes, des watts de partout, il a 20 ans, alors forcément tout est plus facile mais qu'en est-il pour un cycliste lambda qui comme moi sort 150 watts à fond de 6e?

Pour tout vous dire, dès les premiers tours de roues j'ai cru que j'étais sur mon Specialized Aethos tellement le vélo semble confortable et réactif ce qui est pour le coup une véritable surprise car s'attendre à avoir un vélo qui a du rendement est une chose, mais à ce point là et couplé avec du confort c'est bluffant. Incontestablement, Origine a fait un grand pas vers un mix de tout, pour sortir un vélo à la fois dynamique, aérodynamique et confortable et là je cite la marque elle même car chez Origine, ils résument bien la situation:

"Le 10ème vélo de route de la gamme Origine, porte une nouvelle signature Fraxion. Plus aérodynamique et totalement intégré, le Fraxion bénéficie des dernières technologies avec un moulage interne révolutionnaire UML® et son triangle arrière CCT+®. Parce qu’un vélo Origine ne serait pas un vélo Origine sans confort, nous avons doté le Fraxion de tout notre savoir-faire pour en faire un rouleur au long cours, sans douleurs ni fatigue inutile."

Technologie CCT+®

"Le Fraxion, comme l'Axxome, est reconnu pour sa capacité à marier rendement et confort. Le nouveau triangle arrière CCT+® améliore encore ses points forts.
Les bases et les haubans des cadres Fraxion sont reliés en un seul tube de carbone continu, sans point dur entre le boitier et le puits de selle (Continuous Carbon Tubing®).
Les vibrations crées par les imperfections de la route sont diffusées sur toute la longueur de ce tube continu (bases + Haubans) pour une meilleure filtration."

Voila pour la pour la partie technique. Sur le terrain donc, passé le premier ressenti (qui est souvent le meilleur) il convient de tester dans toutes les situations et j'ai donc commencé par une petite sortie de 35km plate (ou presque) histoire de le prendre en main, puis une sortie de 40km beaucoup plus rythmée avec 600M de D+ en 20km puis 5km de descente pure à +6% avec une pointe à 60km/h sur une route large comme un couloir de maison et enfin 15km de plat/faux plat descendant. Le plus surprenant est la facilité de prise d'angle, le maintient de la trajectoire sur cet angle qui en devient déconcertante au point que je me disais en permanence que je n'aurais pas du toucher aux freins mais c'était un premier contact avec une descente technique et rapide donc "pas de risques inutiles". Lors de la partie finale, faite de longs bouts droits entrecoupés de virages rapides, là aussi la stabilité du vélo est bluffante et systématiquement je me suis dis que le vélo a un potentiel énorme en descente. Kélian qui commence à bien l'avoir en main, tutoie les KOM dans pratiquement chaque partie descendante ce qui prouve si besoin était que ce Fraxion est bien né et pourtant il ne jurait que par son BMC RM01 étant persuadé qu'il serait difficile de faire mieux...raté!! Mais jusqu'ou iront les fabricants? 

Une fois arrivé à l'atelier, je me dis que j'ai de la chance de pouvoir rouler sur des vélos aussi performants et surtout que pour ce qui nous concerne, payant absolument toutes les pièces, nous ne devons rien à personne et si nous avions envie de dire que "ce n'est pas bien" nous ne nous gênerions pas pour le faire et d'ailleurs à ce sujet, autant SRAM m'avait apporté du plaisir avec leur système de vitesses électrique, autant suite à leur dernière mise à jour, c'est la panique totale avec le groupe. Il se bloque quand il veut, il ne démarre pas ou difficilement, il ne communique plus avec le Garmin, alors j'espère qu'ils vont vite remettre de l'ordre dans le système sinon ça va être compliqué dans le futur. Pourquoi vouloir toujours changer quelque chose qui fonctionne?

Nous n'avons pas toutes les clés pour comprendre mais par contre nous avons celles pour subir!!

Mis à part ce détail qui va se régler très vite, le montage réalisé avec le SRAM AXS est vraiment top, les roues sont fantastiques et la peinture donne envie de rouler. Encore une petite modif à faire pour peaufiner le tout et je pense que je ne serai vraiment pas loin du vélo parfait.

Pour revenir quelques instants sur le souci avec SRAM, à l'heure ou nous publions cet article, soit 15 jours après le premier test, tout semble être rentré dans l'ordre. Il a fallut faire la mise à jour 2 ou 3 fois car elle devait être trop importante et elle ne prenait pas tout tout de suite puisqu'il faut faire ça élément par élément.

La suite? Une petite vidéo du montage/roulage. A bientôt et surtout, surtout, prenez bien soin de vous...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article